Imprimer

L'AGEFAV (Association de Gestion de l'École Franco-Arménienne de Valence), groupe fondateur de cette école, a pour mission d'assurer la bonne gestion administrative et pédagogique de l'établissement.

L'équipe se compose de Hampig Osipian, Marie-Ange Siranousian, Charig Osipian, Tamar Siranousian et Stéphane Hamalian.

 De gauche à droite : Stéphane Hamalian, Marie-Ange Siranousian, Hampig Osipian, Tamar Siranousian, Charig Osipian

 

L'association se donne pour objectif d'offrir une école (maternelle et primaire) de qualité dispensant un enseignement d’excellence. Pour ce faire, elle veillera à s'adapter à la psychologie de chaque élève en tenant compte de leur développement social et cognitif. Le projet éducatif et pédagogique de cet établissement s’articulera autour de six axes principaux :

1. Développement du sentiment d’appartenance des élèves, à travers l’enseignement de la langue, de la culture et de l’histoire arméniennes.

2. Suivi du programme de l’Éducation Nationale pour une acquisition des fondamentaux avant le passage dans le secondaire.

3. Formation des élèves à l’apprentissage de l’anglais en vue d’obtenir un niveau élémentaire au même niveau que l’arménien.

4. Favorisation des activités péri-scolaires (initiations à l'informatique, aux échecs, au théâtre...), essentielles pour construire l'individu et le faire grandir.

5. Initiation des élèves à l'éducation chrétienne à travers des animations pastorales.

6. Sensibilisation des élèves aux problématiques environnementales et sociétales, pour les préparer aux défis de demain.

Crédit photo : Mickaël Apélian

Afin d'appliquer ce projet pédagogique, la direction de l’établissement a été confiée à Annick Waechter, diplômée d’un master de français à la Sorbonne et enseignante remplaçante jusqu’à l’été 2020 dans une classe de petite section à Romans.

Annick Waechter, directrice de l'école Kevork Arabian de Valence

Animatrice puis directrice pendant plusieurs années en centre de loisirs et en colonies d’été, Annick a travaillé pendant neuf années dans l’administration de l’école catholique Saint-François de Loriol, notamment lors de son redémarrage après un incendie et pendant la construction d’un bâtiment du groupe scolaire. Son expérience est un atout majeur pour un établissement qui se lance en période de pandémie. Son équipe pédagogique se compose de Siran Abajian, enseignante de langue arménienne pour les classes de maternelle, et Liza Adam en tant qu'ASEM.